Vers l’infini et au-delà !

Buzz l’Eclair

Ogmacom Universe

Edgar Degas Lenka Eternal sunshine of the spotless mind Slow Joe and the Ginger Accident David Bowie Léonard De Vinci Aldous Huxley Montesquieu Asteroids Galaxy Tour The Do Emiliana Torrini Dire Straits Elizaveta Cervantès Metronomy

Feist

De son vrai nom Leslie Feist, cette auteur-compositrice-interprète canadienne canadienne née le 13 février 1976 à Amherst, Nouvelle-Écosse se produit en solo sous le pseudonyme Feist. Elle commence la musique avec un groupe nommé Placebo (attention, ce n’est pas le groupe de Brian Molko) avec lequel elle effectue une tournée de cinq ans. Elle pose ses valises à Toronto en 1998 et sort son premier album en 1999, « Monarch », financé par des subventions du gouvernement canadien. Après des collaborations avec Gonzales et Kings of Convenience notamment, Feist enregistre son deuxième album solo Let It Die à Paris en 2002 et 2003, sorti en 2004. Début 2006, elle enregistre un nouvel album, avec Gonzales, Mocky, Jamie Lidell et Renaud Letang : Open Season, un album de remix et de collaborations, est sorti le 18 avril 2006 au Canada. En avril 2007, elle lance The Reminder qu’elle produit avec Sexsmith. Le premier extrait s’appelle My Moon My Man qui est une explosion musicale en France et au Canada. Le deuxième extrait de ce disque, 1234, deviendra un grand succès mondial, car aux États-Unis, il atteint la 8e position du Billboard 100. En 2008, le clip de la chanson 1234, tourné en un plan-séquence a remporté la Victoire de la Musique du meilleur clip musical de l’année. Elle revient en 2011 avec son album metals, qui démontre encore une fois une facette particulière du travail artistique de Feist..