Vers l’infini et au-delà !

Buzz l’Eclair

Ogmacom Universe

Ornette Metronomy Pink Martini Eternal sunshine of the spotless mind Lenka Elizaveta Brian Eno Lykke Li Edgar Degas Cervantès Aaron Emilie Simon Asteroids Galaxy Tour Léonard De Vinci John Dewey

Beirut

Zach Condon, fondateur du projet Beirut, est né le 1er janvier 1986 à Santa Fe (d’ailleurs single phare du nouvel album « The rip tide »). La création du premier album de Beirut, vient des voyages de Zach, à 16 ans, il quitte l’école et voyage avec son frère en Europe, où le jeune américain puise ses influences variées. Quelques années plus tard, après avoir déménagé et rencontré des musiciens, le label new-yorkais « Ba Da Bing ! Records » signe le premier album de Beirut, surnom de Zach. Un album salué par la critique, aux accents de musique balkanique et des « fanfares ivres ». Une première tournée en 2006 est écourtée car Zach est épuisé. Pourtant le jeune musicien sort en décembre un Ep intitulé « Lon Gisland », puis « Pompeii » et « Elephant Gun Ep » en 2007, comprenant une reprise de Brel. Le dernier bijou de Beirut est « The rip tide » sorti en 2011 pour le plus grand bien de nos oreilles. Une série de concert en 2012 permet au public de voyager, à l’image de cette musique teintée d’influences et d’instruments originaux en ces temps électriques.